L’éradication du poil est une lutte acharnée. On le traque dans les moindres recoins et il revient toujours. On a beau tout essayer, chaque méthode a ses avantages et ses inconvénients. Et les plus efficaces riment très souvent avec douleur ! Il semble ne pas y avoir de solution miracle, de méthode idéale qui pourrait s’appliquer à toutes les parties du corps, facile, pratique, indolore, sans dangers, et qui dure !

Les crèmes (ou gels) dépilatoires ont toujours été vues d’un œil sceptique à cause de leurs composés chimiques. Elles sont pourtant à reconsidérer.

Comme méthode simple, rapide et sans douleur, on à tendance à lui préférer le rasoir. Mais le poil est coupé à la surface et repousse beaucoup plus rapidement et plus noir, plus épais. Il faut donc se raser quotidiennement si l’on veut rester toujours impeccable.

Les crèmes dépilatoires quant à elles, dissolvent le poil en détruisant la kératine. Le poil est affaibli et repousse plus lentement et plus fin.

Une opération indolore, plutôt satisfaisante si on prend en plus on tient compte du temps passé ! De plus, la gamme s’est étoffée et il est désormais possible de trouver des crèmes pour quasiment toutes les parties du corps. Plutôt que de s’arracher la peau avec le rasoir ou de hurler à la mort avec la cire ou l’épilateur électrique, pourquoi ne pas appliquer une crème spécialement conçue pour le maillot ?

De nombreux avantages : plus efficace et plus rapide

La crème est simple à appliquer et les délais d’attente se sont considérablement réduits ces dernières années. Il suffit désormais de patienter entre 3 et 5 minutes pour se débarrasser des poils. Ce qui peut s’avérer très utile si on a besoin d’une solution de dernière minute !

Il existe toutes sortes de crèmes dépilatoires sur le marché, beaucoup proposent des formules spécialement adaptées aux hommes, et la plupart à des prix tout à fait abordables même si certaines marques sont plus chères que d’autres.

Si l’on a pas tendance à garder ses lames de rasoirs plus que de raison, un tube de crème moyen dure tout aussi longtemps. Et si l’on compare avec le prix d’une séance d’épilation chez l’esthéticienne, la crème l’emporte haut la main !

Mais aussi quelques inconvénients…

Après avoir vanté les mérites de la crème dépilatoire, il faut bien en aborder les inconvénients. On l’a déjà dit : il n’existe pas de méthode miracle.

La crème dépilatoire ne convient pas à tout le monde. Certaines personnes ayant une peau trop sensible ou un terrain allergique ne pourront supporter ses actifs chimiques.

A savoir : Il est nécessaire avant utilisation de tester la crème sur une petite partie du corps. En général dans le creux du coude. Il faut attendre au moins 24 heures pour laisser le temps à la peau de réagir.

Si on ne remarque aucune réaction indésirable, rougeurs, irritations, on peut alors procéder à la dépilation. Il ne faut pas céder à l’envie de directement dépiler sans avoir fait d’essai au préalable. Cette étape est importante, les réactions allergiques aux composants des crèmes dépilatoires sont très communes et peuvent aller jusqu’à la brûlure. Et il faudra refaire un test à chaque changement de marque. L’utilisation de crème dépilatoire sur une peau lésée, déjà irritée ou sur des boutons est à proscrire. On trouve maintenant des crèmes spécialement adaptées aux peaux sensibles mais il est toujours bon de faire un test.

On pourra aussi se plaindre de son odeur trop forte. Les principaux agents actifs de la crème dépilatoire sont la plupart du temps des dérivés de soufre. Ce qui n’est généralement pas très plaisant à nos narines et peut parfois faire tourner la tête… Cet inconvénient lui a été longtemps reproché et de plus en plus de marques proposent désormais des formules parfumées. Rien de révolutionnaire, le côté chimique reste persistant mais l’odeur est nettement moins désagréable.

Même si comparé au rasoir le temps de repousse est moins rapide, la crème dépilatoire n’offre pas une alternative durable. Les poils repoussent au bout de quelques jours et il faut renouveler régulièrement l’opération.

Il existe des crèmes adaptées à quasiment toutes les parties du corps mais pas toutes et notamment le visage. Certaines parties ne doivent absolument pas être en contact avec des composants chimiques aussi agressifs. Pour certaines zones telles que les muqueuses de la zone intime et le visage, l’usage de la crème dépilatoire est à prohiber.

Pour une utilisation optimale

Si malgré ses inconvénients vous souhaitiez donner sa chance à la crème dépilatoire, voici comment bien l’utiliser.

La crème dépilatoire doit être appliquée sur une peau propre et sèche. Beaucoup de personnes on tendance à l’utiliser sous la douche mais pour que ses composants actifs puissent agir il faut que la peau soit parfaitement sèche. Même si la peau est seulement légèrement humide, ça ne marchera pas. On prend quand même une douche et on en profite pour exfolier sa peau pour éviter l’apparition de poils incarnés. Et on sèche bien.

La dépilation est assez simple :

  • Il suffit d’appliquer la crème en quantité suffisante avec la spatule fournie de manière à couvrir les poils.
  • Après avoir laissé agir entre 5 et 12 minutes, selon la notice, on enlève la crème et les poils avec la spatule. Il ne sert à rien de laisser poser plus longtemps que le temps indiqué, ce ne sera pas plus efficace et vous risqueriez de vous brûler la peau.
  • Lorsqu’on enlève la crème, il faut faire attention à bien passer la spatule, ne pas couper le poil.
  • Il faut ensuite rincer abondamment pour bien enlever tous les résidus de crème pour ne pas risquer une irritation ou une allergie.

A retenir : Il ne reste plus qu’à hydrater la peau avec un lait corporel. Comme pour toute épilation il est conseillé d’attendre au moins 24 heures avant de mettre du déodorant, du parfum, ou tout autre produit contenant de l’alcool.

Nos coups de coeur