Le guide complet indispensable pour s’épiler

L’épilation masculine est un concept qui a longtemps fait sourire. Jusqu’à récemment, l’épilation était considérée comme une pratique exclusivement réservée aux femmes. Et un symbole de féminité. Les poils des femmes ont été régulièrement stigmatisés et même si on assiste depuis peu à une revendication du poil par certaines d’entres elles, la société considère bien souvent qu’une femme qui a des poils n’est pas féminine, pas propre, négligée.

Et inversement. Poil et virilité ont longtemps été indissociables. Les femmes devaient cacher ou anéantir leurs poils, les hommes les conserver, les exhiber.

Mais saviez-vous que pour la majorité des femmes, l’homme idéal est peu velu, voire imberbe ? La plupart considère même une pilosité excessive comme peu attrayante voire repoussante. Contrairement à une petite barbe de trois jours, un dos touffu n’est sûrement pas un atout de séduction. Du poil oui, mais dans une juste mesure !

Évolution des mœurs et fin des tabous

Les hommes prennent dorénavant soin de leur corps et de leur système pileux. L’épilation, une obsession bien féminine est devenue aussi celles des hommes. Ces messieurs font dorénavant eux aussi la chasse aux poils disgracieux. Ils ne se cantonnent plus à la barbe ou à la moustache mais traquent le poil dans ses moindres recoins : sur les jambes, le torse, le dos, les aisselles ou bien les parties intimes.

Les tabous sont levés, l’épilation masculine se…désinhibe.

Pour des raisons esthétiques mais aussi d’hygiène. Même si le poil a une fonction protectrice, une trop grande concentration s’avère un vrai nid à germes et bactéries. Notamment pour certaines zones peu aérées telles que les aisselles et les parties intimes enfermées tout au long de la journée.

Une épilation des aisselles et c’est 50% d’éventuelles odeurs nauséabondes en moins ! En ce qui concerne l’épilation du maillot, la question est plus sensible. Rien n’est obligatoire, il n’y a pas de règles, il s’agit d’un choix personnel qui dépend des envies de chacun mais où l’avis du partenaire a son importance.

Il est cependant recommandé d’éviter de trop en faire et de veiller à garder un certain équilibre. Il est parfois préférable de se munir d’une paire de ciseaux, couper les longueurs, égaliser, structurer plutôt que de tout éradiquer !

Simple et rapide, le rasage reste la pratique la plus connue. Mais de nombreuses méthodes sont désormais à disposition, qu’elles soient temporaires ou définitives. Il faut cependant prendre en considération la zone à épiler, la sensibilité de chacun et le budget que l’on veut/peut consacrer. Il n’existe pas de méthode idéale, celles qui pourra s’appliquer à toutes les parties du corps et il est parfois difficile de s’y retrouver.

Les méthodes d’épilation temporaire

Le classique et toujours efficace rasoir

Arme favorite des femmes et des hommes pressés qui souhaitent être impeccables en 2 minutes chrono, le rasoir a l’avantage d’être indolore. Si tant est qu’on aura pris soin d’appliquer une mousse de rasage adaptée à sa peau. Il ne faut jamais passer le rasoir directement, à sec. Vous risqueriez d’agresser votre peau, ce qui peut entraîner des boutons et des irritations, ou même de vous blesser.

Économique, facile à transporter, le rasoir permet en un rien de temps de se débarrasser des vilains poils sur tout le corps et se révèle parfait dans les situations d’urgence.

Bon à savoir : L’inconvénient de cette méthode est qu’elle laisse peu de répit. Le poil repousse beaucoup plus rapidement et plus noir, plus épais. Il faut donc être prêt à renouveler cette opération quasi quotidiennement si l’on veut rester toujours impeccable.

Nos coups de coeur

GILLETTE

Fusion ProShield

CANDURE

Rasoir effet marbré

MERKUR

Rasoir traditionnel

La tondeuse pour un effet garanti

D’une prise en main facile, la tondeuse couvre toutes les parties du corps et est idéale pour les zones sensibles. C’est unanime, les poils de nez et des oreilles ne sont pas un symbole de virilité et doivent être éradiqués. Pour les déloger le meilleur moyen est sans conteste une tondeuse avec un embout adapté.

Une opération rapide et indolore contrairement à la pince à épiler qui peut elle aussi être utilisé mais avec parcimonie. Bien que disgracieux, les poils de nez ont une fonction : ils servent de filtre, empêchent les virus et autres agents contaminants d’entrer dans les voies respiratoires. Il ne faut donc pas se livrer à une chasse frénétique mais ôter seulement ceux qui dépassent.

Bon à savoir : La tondeuse remporte un grand succès de par sa facilité de maniement, la vitesse avec laquelle on peut s’épiler et ne présente aucun risque de coupure. Le revers de la médaille : la tondeuse possède les mêmes inconvénients que le rasage, le poil repousse plus vite et plus dru.

Nos coups de coeur

PHILIPS

TT2040/32

PHILIPS

QP2520/30

La cire pour aller plus loin dans votre chasse aux poils disgracieux

La cire est une technique temporaire mais durable. Elle arrache le poil à la racine, la repousse est donc plus lente et les poils deviennent plus fins. Les séances peuvent être effectuées chez soi ou en institut, nombreux sont ceux à proposer des formules pour homme. Les résultats durent 4 semaines voire plus, selon la pilosité. Le rendu est ultra net et la cire étant à la base composée d’éléments naturels, la peau est lisse et douce.

Comme les poils masculins sont sensiblement plus épais et plus nombreux, cette méthode est plutôt douloureuse mais elle reste la plus simple et la plus rapide en ce qui concerne le dos, les épaules et le maillot. Les bandes de cire froide beaucoup moins douloureuses peuvent être une bonne alternative pour les plus sensibles.

Bon à savoir : La cire s’adapte aussi bien aux zones larges du corps qu’aux plus petites. On y a notamment recours pour se débarrasser du mono-sourcil. Elle doit cependant être appliquée avec précision et si l’on ne veut pas se retrouver avec un demi sourcil ou un fossé entre les deux yeux il est préférable de s’en remettre à une personne expérimentée ou prendre rendez-vous dans un institut.

Nos coups de coeur

EPILWAX

Kit Epilation Solo

MEALISS

Mealiss 120

MEALISS

Mealiss 10

Épilateur électrique : ne laissez aucune chance à vos poils

L’épilateur électrique est un moyen très pratique pour faire disparaître les poils indésirables sur de grandes surfaces. Pas besoin de prendre rendez-vous en institut, il existe une large gamme d’appareils qui permettent de le faire rapidement chez soi. Ses pinces tournantes soulèvent, saisissent et arrachent le poil à la racine. On obtient un résultats aussi net et durable qu’avec la cire.

A retenir : Assez douloureux en début d’utilisation, la douleur s’atténue au fil du temps mais on évitera son utilisation pour le maillot sous peine de pousser des hurlement audibles à l’autre bout de la planète !

Nos coups de coeur

PHILIPS

HP6540/00 (Coffret Epilation)

BRAUN

SILK-EPIL 9-579

BRAUN

SILK-EPIL 9-969e

Les crèmes et les gels dépilatoires

Les crèmes ou les gels dépilatoires s’appliquent facilement, dissolvent le poil et permettent sa disparition sans douleur. Les marques ont saisi l’opportunité de conquérir un nouveau marché et beaucoup proposent des formules spécialement adaptées aux hommes.

Le principe ? On étale la crème généreusement sur la zone cible, on laisse agir quelques minutes selon les recommandations du produit et on rince abondamment à l’eau. Une méthode simple et rapide qui avec des délais d’attente d’entre 3 et 5 minutes peut être une bonne solution de dernière minute.

Mais ces produits n’agissent pas à la racine et même si la repousse est plus lente qu’avec un rasoir les poils réapparaîtront au bout de 3 jours et plus drus.

Bon à savoir : Idéale pour les zones étendues comme le dos mais à ne jamais appliquer sur le visage ni les parties intimes. Formulées à partir d’ingrédients chimiques, les crèmes dépilatoires sont dangereuses pour les muqueuses et peuvent aussi provoquer des allergies ou des irritations.

Nos coups de coeur

L’éternelle pince à épiler!

Très efficace, la pince à épiler est l’outil le plus précis mais à moins d’être extrêmement motivé on ne l’utilisera pas sur de grandes surfaces. On la réservera pour les petites zones comme le visage et les sourcils. Mais attention pour ces derniers à ne pas y aller trop fort. Exception faite du mono-sourcil, on essaie de toucher le moins possible à ses sourcils, encore moins à leur ligne et on reste naturel.

Précieux outil de finition après une épilation à la cire ou électrique, la pince à épiler offre aussi l’avantage d’être aisément transportable si des retouches sont nécessaires.

Nos coups de coeur

Les méthodes d’épilation définitive

Il faut bien le dire, que ce soit pour les femmes ou les hommes, l’épilation est en général vécue comme une corvée. Il faut rester vigilant, être à l’affut, guetter la réapparition du poil, parfois attendre la taille idéale pour enfin pouvoir le supprimer. Et aussi s’astreindre à une certaine régularité si l’on veut rester impeccable et on n’a pas toujours le temps ni l’envie de s’attaquer à une opération « chasse au poil ».

Qu’elle soit réalisée au rasoir, à la cire, à l’épilateur ou à la pince à épiler, l’épilation peut aussi amener son lot d’irritations et de poils incarnés. Même en exfoliant et en hydratant régulièrement, on est jamais à l’abri du vilain poil retors qui repousse sous la peau.

L’épilation peut rapidement devenir contraignante et fastidieuse, voire un calvaire pour certains. Face à cela, les techniques d’épilation définitive connaissent un succès croissant.

Ces méthodes nécessitent plusieurs séances « espacées » de plusieurs semaines pour être pleinement efficientes. Mais comme tout acte définitif, il est important d’avoir bien réfléchi avant de s’engager dans le processus. Les phénomènes de mode sont éphémères et il peut être judicieux de conserver certains poils. Gardons dans un petit coin de notre mémoire la mode du sourcil rasé dans les années 2000.

Le laser propose des résultats épatants

En matière d’épilation définitive, le laser est la méthode la plus connue mais aussi la plus coûteuse. Le laser produit une ligne lumineuse qui va dévorer les poils les uns après les autres. Le poil est détruit depuis le bulbe et ne repousse plus. Les poils masculins étant plus long et plus épais que ceux des femmes, le nombre de séances sera plus important pour en venir à bout.

A retenir : Cette opération délicate doit impérativement être réalisée sous contrôle médical, par un dermatologue, puisque seuls les médecins sont habilités à travailler avec un laser.

Le laser est le type d’épilation idéal pour les zones étendues comme le dos et les épaules.

Les résultats varient d’un individu à l’autre et en fonction du type de pilosité. Selon la zone à traiter, plusieurs séances sont nécessaires avant de voir en apprécier les résultats.

Cette technique n’est malheureusement pas adaptée à tout le monde et ne fonctionne que sur des peaux claires et des poils foncés. Elle s’avère totalement inefficace sur les poils trop clairs, blonds ou roux et ne convient absolument pas aux peaux mates ou noires qui encourent des risques de dépigmentation de la peau.

Lumière pulsée : une alternative au top

Pour une épilation durable et indolore, moins coûteuse et plus douce que le laser on peut se tourner vers la lumière pulsée.

La technologie de la lumière pulsée est basée sur le même principe que celui du laser. Les impulsions lumineuses détruisent les pigments du follicule pileux (la mélanine) pour ralentir sa repousse. Le processus reste tout de même très lent et il faut attendre 2 mois avant que les premiers signes d’efficacité soient visibles.

N’étant pas considérée comme un acte médical, l’épilation à la lumière pulsée est pratiquée dans les centres esthétiques mais il existe de nombreux appareils reproduisant cette technologie et on peut aussi désormais la réaliser chez soi en toute sécurité.

A retenir : La lumière pulsée tout comme le laser permet aussi de traiter de grandes surfaces corporelles, son utilisation est totalement adaptée aux poils du dos ou du torse.

Nos coups de coeur

PHILIPS

SC1997/00

BRAUN

SILK-EXPERT  BD 5009

PHILIPS

BRI956/00


Vous l’aurez bien compris, pas de solution miracle mais une grande variété de moyens pour toutes les parties du corps, plus ou moins douloureux, pour du court ou du long terme. Entre critères pratiques, sensibilité des zones à épiler et budget, à chacun de choisir la méthode qui lui correspond le mieux.

La chasse aux poils est ouverte !